27 octobre 2005

un jour après l'autre

C' est comme un grand fumeur à qui je conseillais de moins fumer ou de diminuer sa consommation. Il m'expliqua que tout allait bien car il ne fumait qu'une cigarette à la fois !!

Ainsi, je me projetais toujours dans le temps : à telle date je ferai ceci ou cela, tel jour et telle heure il faudra être là et pas ailleurs, le mois prochain je serai en congé tel jour et pas un autre, et l'année prochaine etc... etc...

Mais la vie, cette amie ennemie, aimée et farfelue, imprévisible et fantasque ne se laisse pas apprivoiser comme un bon gros toutou à qui on peut, à force d'amour et de patience, trimbaler au bout d'un collier d'or, pour quelques tours de piste.

Après une multitude d'actes et de rendez-vous manqués, d'efforts à ne pas rester à genoux, c'est moi, enfin, qui me suis soumise au temps qui passe.

Et sans autre ambition que de vivre chaque minute comme elle se donne, comme elle s'en vient, sans rien exiger d'autre qu'une respiration après l'autre... Il m'est arrivé d'être parfois presqu'heureuse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Posté par vibrance à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur un jour après l'autre

Nouveau commentaire